Link verschicken   Druckansicht öffnen
 

Jacques V.

JV

by Jean-François V.

 

 

Informations de Base
Jacques V.
Homme
Né en 1949- 70 ans ½
Nationalité française,
Né et demeurant dans une petite ville des Hautes-Alpes
Etudes Primaires + CAP (Certificat d’aptitudes professionnelles) de boucher, cuisinier

 

Antécédents

 

Enfance dans une famille de 4 enfants. Père boulanger puis agent de lycée ; mère au foyer, couturière, faisait des petits boulots.

A fait des études primaires, rendues difficiles, en raison notamment de graves problèmes de vue; a commencé à travailler à 12 ans, puis est entré en apprentissage à 14 ans. A la fin de sa formation professionnelle a obtenu le CAP de boucher à 17 ans.
Enfance difficile sur le plan financier mais heureuse. Pas de superflu : « On se contentait de pas grand-chose  ….. «  on avait nos remparts pour s’amuser ». «  Je faisais partie des « Cœurs Vaillants » ça me plaisait ». « On est allé une fois en vacances à la Seyne sur Mer, parce que des voisins nous avaient prêté une petite maison…

Grands parents morts très tôt, ne les a vu qu’une fois ou 2. Evoque le respect que les jeunes avaient pour les vieux….. « on ne les bousculaient pas comme maintenant »

 

Adolescence et vie adulte

Très besogneuse mais joyeuse, avec beaucoup de sorties : chants et danses.
Est resté 19 ans en boucherie avant de rentrer dans une collectivité hospitalière en qualité de cuisinier, et cela jusqu’à sa retraite, à 65ans ½.


Tout en étant ouvrier, il s’est construit ce qu’il qualifie de «  petit château» en raison de ce qu’il déclare  « sa  folle passion pour la pierre ». A passé 45 ans de sa vie à structurer, en fortin, ce lieu de résidence multiple, sur plusieurs niveaux, en terrasse où chacun des membres de la famille sur 3 générations ½ s’est installée. C’est une construction de pierre très personnelle….inspirée des remparts de la ville fortifiée de Vauban qui étaient, durant toute sa jeunesse, « son terrain de jeu ».

 

Situation actuelle


Marié, mais est en ménage, depuis 20 ans, avec une compagne dont il a eu 2 enfants actuellement adolescentes..


Toute la famille réside sur la même propriété, chacun ayant son chez soit indépendant, et vit en belle harmonie : la mère 103 ans, la sœur 70 ans, l’épouse75 ans, la compagne 45 ans et les filles 16 et 19 ans, dans des maisons contigües. Ils sont en majorité retraités, à l’exception de sa compagne, encore en activité, et de ses filles étudiantes.
Il constate le fossé qui existe actuellement  avec les jeunes  «  il y a un monde  entre eux et nous ». Les relations sont plus difficiles, il faut être subtil. Les jeunes sont plus détachés même s’il y a de l’affection. Pour sa seconde fille,  tous les gens plus âgés qu’elle (même de peu) sont des vieux, sans distinction.

 

Situation économique
Il touche une pension d’ouvrier qui a cotisé pendant 51 ans1/2, sans interruption, c'est-à-dire le plafond d’une retraite d’ouvrier ; Il précise qu’elle est suffisante d’une certaine manière pour lui mais qu’elle est «  juste » pour une famille. Il lui faut donc la compléter, avec des locations et des travaux complémentaires. Sa retraite est donc comme sa vie active où il a fourni beaucoup de travail personnel et de travail à côté.

 

Situation sanitaire
Est en bonne santé, même s’il se dit un peu usé, avec les stigmates de sa vie professionnelle (port de charges).


Jouit d’une bonne couverture sociale. En dépit de ses problèmes de vue : handicap dès l’enfance et très grande déficience actuelle, dit que cela ne l’a pas empêché de réussir sa vie, d’avoir un travail stable et de construire son château. Aujourd’hui, il est dépendant, pour écrire du courrier, lire le journal, se déplacer (il ne peut pas conduire) à vélo doit suivre quelqu’un. Ne peut aller au spectacle ou au cinéma, il a du mal à reconnaitre les gens.

 

jv

Activités
Aime rendre des services à la collectivité (soin des canaux) et à son entourage, ainsi que s’occuper de sa famille élargie

 

Vécu de la retraite
Il est heureux, n’a aucune nostalgie. Sa devise « bien ou rien ». Pas de changement majeur, pour lui, la vie à la retraite est une vie de travail qui continue, « on a plus de temps et de liberté » mais il faut rester sur sa ligne, en continuant à  travailler, tout en souplesse, tout en douceur.

 

Rôle des retraités
Faire passer ses connaissances, «  il ne faut pas que les savoir se perdent » (exemple de la taille des arbres)….s’occuper de sa famille
Une vie active tout au long de la vie c’est cela le meilleur moment de la vie.