Link verschicken   Druckansicht öffnen
 

Jean-Louis B.

jlb

by Raymonde W.

 

Homme, 64 ans

 

 

 

À l'époque

 

Enfance et adolescence
-    Enfance dans la région lausannoise, entre un père, professeur de lycée et une mère au foyer « qui-ne-travaille-pas » avec 4 enfants à la maison, 1 fille et 3 garçons !


-    La famille vit avec une grand-mère, la mère de son père, qui n’est pas très affable à l’égard de sa mère.


-    Ecole primaire au village, secondaire à Lausanne, formation universitaire à Lausanne (Suisse), Göttingen (Allemagne) et Alexandria (Virginie, Etats-Unis). A étudié la théologie protestante, mais pas dans le but de devenir pasteur.

 

Age adulte jusqu'à la retraite
-    Toute sa carrière professionnelle au CICR (Comité international de la Croix-Rouge). A donc beaucoup voyagé !


-    Mariage à 30 ans, avec une Salvadorienne, catholique, ce qui ne pose pas de problème au couple qui « parle » autant que nécessaire. Elle est aujourd’hui psychothérapeute.
Le couple a deux enfants, une fille et un garçon, jeunes adultes aujourd’hui.

 

Position à l’égard des personnes âgées dans son enfance
Les grands-parents qu’il a connus (d’un seul côté) étaient paysans si bien qu’il associait les aînés à la nature, la campagne, les bêtes, etc. Avait une image positive de l’âge avancé.

 

Liens intergénérationnels dans sa famille
Ses parents ont pris soin de leurs parents, puisque la grand-mère a même habité sous le toit familial. Lui-même a pris soin de sa mère, décédée il y a quelques mois, même si elle a passé une année ou deux dans un EHPAD, à la fin de sa vie.

Aujourd'hui


Comparez ce que vous pensiez de la vieillesse, de vos attentes à l’égard de votre retraite avec ce qu’il en est actuellement
Il a beaucoup aimé son travail, varié, épanouis-sant, même pendant les temps lourds et difficiles. Mais il apprécie la liberté d’aujourd’hui, le fait d’être en forme, qui lui permettent de faire du bénévolat dans différents organismes : Église protestante du Canton de Vaud, Amis d’un musée de Nyon et de Genève, pour l’un d’eux, organisation de voyages, etc.
Comme son épouse travaille encore, fait une bonne partie du travail familial : courses, repas...

jlb

Vie actuelle
Vit avec son épouse et des enfants qui sont encore un peu à la maison, a une pension suffisante pour mener une vie décente, pour sortir de temps en temps, quand ses horaires et ceux de son épouse le permettent, pour voyager…


Est conscient de faire partie des jeunes retraités très demandés sur le marché du bénévolat : apprécie d’avoir pu choisir des organismes dans lesquels il se sent à l’aise, de pouvoir utiliser des connaissances et des savoir-faire acquis en cours de vie professionnelle.

 

Habitudes quotidiennes dans le présent
Pas encore de petits-enfants mais des amis, voisins, famille élargie.
Loisirs : expositions, concerts, cinéma, théâtre, comité de copropriété, marche en montagne et en campagne. Pas d’animal de compagnie, mais aime les plantes d’intérieur.

 

Médias au quotidien (journaux, télévision, radio dans la voiture)
Nouvelles technologies au quotidien ! : Internet, ordinateurs, smartphones. Toutes celles et ceux qu’il voit régulièrement, avec qui il collabore, tout comme lui, font une utilisation quotidienne de ces technologies.

 

Ce qui le fait avancer
La famille, appartenance familiale, possibilité d’organiser son temps tout en sachant qu’une bonne partie est mise à la disposition des uns et des autres.

 

Le rôle des retraités
Transmission de la tradition, du savoir et de l'histoire aux jeunes générations de la famille.

 

Représentations des personnes âgées dans les médias
Image ambivalente, souvent chargée du poids de la société, mais aussi pourvoyeuse d’expériences.


Langues qu’il utilise encore dans ses activités bénévoles :
-    Français, langue maternelle
-    Espagnol (2ème langue de la famille et longtemps, langue de travail)
-    Allemand (courant, longtemps, langue de travail)
-    Anglais (courant)

 

Notre « sondé » est un personnage joyeux, heureux, travailleur, capable de fédérer des forces autour de lui : bon candidat pour la vie associative !